Je suis poésie
Bienvenue sur Je suis poésie.
N'oubliez pas de vous présenter et de mettre un avatar avant de poster vos textes.
Merci à vous !

le coeur à terre

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le coeur à terre

Message par orange douce le Mar 24 Fév - 19:17

La mort était toute nue et caressait l’aurore
chaque absence comptait l’impatience des doigts
les secondes captives pillaient l’éternité
d’un décor allongé saignant de transparence

La terre démente avide venait frotter ses lunes
aux danses qu’on avale avec le goût de vivre
La raison en collier de chair et de diamants
ivre de mille colères avait le feu au front

Les yeux rivés au ciel, des âmes baladeuses
agitaient le Néant d’une folle supplique
Un gémissement béant enchantait la dérive
des étoiles qu’on arrache au cœur du firmament

La morsure du spectacle d’un élan de boucher
que la haine inspirée accroche dans le vent
l’enfer a du talent dans les bras égarés
des vivants mal aimés, armées de nos chimères

j’ai le cœur à terre
poussière de nos poussières

orange douce

Messages : 28
Date d'inscription : 12/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le coeur à terre

Message par Brindille2 le Mar 24 Fév - 20:21

Heureuse de te retrouver ici

Malgré ce coeur à terre dont j'ai aimé la poèsie

Brindille

Brindille2

Messages : 38
Date d'inscription : 01/02/2015
Localisation : Sud

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le coeur à terre

Message par lasirene le Mer 25 Fév - 7:00

Belle ambiance de fin du monde, enchantée et inquiétante.
avatar
lasirene

Messages : 56
Date d'inscription : 26/01/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le coeur à terre

Message par antoine38 le Mer 25 Fév - 10:58

J'aime l'intensité de ce regard tourmenté qui rêve d'éternité

Amitiés

antoine38

Messages : 25
Date d'inscription : 23/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le coeur à terre

Message par ULALUME le Mer 25 Fév - 12:52

J'aime l'imparfait en poésie. Je parle du temps, bien entendu. Ton poème est torrentiel, il dévore aussi tout sur son passage. J'ignore pourquoi tu situes son action dans le passé. D'ailleurs peu importe ! On voudrait tout citer tant il est riche. L'Imagination est à l'honneur. Tu inventes des images, des formules saisissantes et qui toutes sortent des "sentiers battus". Permets-moi de citer :
"...les secondes captives pillaient l'éternité..."
"...chaque absence comptait l'impatience des doigts..."
"...la mort toute nue..."
"...la raison avait le feu au front..."
"...les étoiles qu'on arrache au cœur du firmament..."
et ceci, inouï :
"...l'enfer a du talent..."
Bravo !

ULALUME

Messages : 55
Date d'inscription : 17/02/2015
Localisation : PARIS

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le coeur à terre

Message par Adienog le Mer 25 Fév - 19:58

Je voulais te parler des images, Ulalume vient de le faire et je me rallie à ses propos.
Il émane de tes poèmes une terrible douceur. Celui ne fait pas exception néanmoins, une énergie différente (je ne parviens pas à trouver le mot juste pour la qualifier) souffle en lui. Et cela me plait beaucoup.
avatar
Adienog

Messages : 138
Date d'inscription : 10/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le coeur à terre

Message par Emelle le Mer 25 Fév - 22:00

Bises orange douce
Je n'ai d'autre mot...
Bise à toi...

Emelle

Messages : 26
Date d'inscription : 12/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le coeur à terre

Message par orange douce le Ven 27 Fév - 16:59

Brindille2 a écrit:Heureuse de te retrouver ici

Malgré ce coeur à terre dont j'ai aimé la poèsie

Brindille

moi aussi brindille, j'aime bien ce nouveau petit monde
amitié d'orange

orange douce

Messages : 28
Date d'inscription : 12/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le coeur à terre

Message par orange douce le Ven 27 Fév - 17:00

lasirene a écrit:Belle ambiance de fin du monde, enchantée et inquiétante.

en effet, ça rigole pas trop la dedans,,,
sourire
merci de m'avoir lue la sirène

orange douce

Messages : 28
Date d'inscription : 12/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le coeur à terre

Message par orange douce le Ven 27 Fév - 17:03

antoine38 a écrit:J'aime l'intensité de ce regard tourmenté qui rêve d'éternité

Amitiés

merci d'aimer, c'est une belle façon de le dire

orange douce

Messages : 28
Date d'inscription : 12/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le coeur à terre

Message par orange douce le Ven 27 Fév - 17:05

ULALUME a écrit:J'aime l'imparfait en poésie. Je parle du temps, bien entendu. Ton poème est torrentiel, il dévore aussi tout sur son passage. J'ignore pourquoi tu situes son action dans le passé. D'ailleurs peu importe ! On voudrait tout citer tant il est riche. L'Imagination est à l'honneur. Tu inventes des images, des formules saisissantes et qui toutes sortent des "sentiers battus". Permets-moi de citer :
"...les secondes captives pillaient l'éternité..."
"...chaque absence comptait l'impatience des doigts..."
"...la mort toute nue..."
"...la raison avait le feu au front..."
"...les étoiles qu'on arrache au cœur du firmament..."
et ceci, inouï :
"...l'enfer a du talent..."
Bravo !

ton commentaire me fait très plaisir, on ne sait jamais ce qu'on touche et comment on le touche, tes mots sont un lieu douillet pour mon amour de la poésie
amicalement

orange douce

Messages : 28
Date d'inscription : 12/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le coeur à terre

Message par orange douce le Ven 27 Fév - 17:08

Adienog a écrit:Je voulais te parler des images, Ulalume vient de le faire et je me rallie à ses propos.
Il émane de tes poèmes une terrible douceur. Celui ne fait pas exception néanmoins, une énergie différente (je ne parviens pas à trouver le mot juste pour la qualifier) souffle en lui. Et cela me plait beaucoup.

merci douce Elisa, "terrible douceur" magnifique trouvaille,,, on devrait en faire un poème....

orange douce

Messages : 28
Date d'inscription : 12/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le coeur à terre

Message par orange douce le Ven 27 Fév - 17:09

Emelle a écrit:Bises orange douce
Je n'ai d'autre mot...
Bise à toi...

tu as tout l'alphabet du silence et il est arrivé à destination: mon coeur
merci Emelle, bises

orange douce

Messages : 28
Date d'inscription : 12/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le coeur à terre

Message par Bartkley le Ven 27 Fév - 18:46

ça revient à la mode, la sanguine, chez les portraitistes
avatar
Bartkley

Messages : 135
Date d'inscription : 21/01/2015
Age : 50

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mespoemes.net/bartkley/

Revenir en haut Aller en bas

Re: le coeur à terre

Message par orange douce le Sam 28 Fév - 23:08

Bartkley a écrit:ça revient à la mode, la sanguine, chez les portraitistes

sanguine, bien sûr, je peins à l'orange saignée

orange douce

Messages : 28
Date d'inscription : 12/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le coeur à terre

Message par Bartkley le Dim 1 Mar - 9:33

C'est du pointillisme (en suspension), quelque chose de Van Gogh et ses toiles sur les nuits étoilées, en tout cas, ce n'est pas de la caricature.
Je parle de ça et je vais peut-être être hors sujet mais il m'a semblé que votre texte faisait allusion aux attentats de Paris et, plus exactement, aux rassemblements qui ont suivi le soir même.
Notre cher président, le vendredi midi, alors que les terroristes étaient toujours dans la nature, a fait un discours sur les chaînes de télé et de radio où, en parlant du fait que ces gens là se réclamaient de l'islam, il nous mettait en garde de ne pas tomber dans la caricature (ce sont ses mots)!
Je rigole mais, soyons honnêtes, il n'est pas le seul. On entend plus que ça ! Pour une raison ou une autre. Y a un trou dans la coque...
J'ai le cœur à quai
Le cœur à sec
J'ai le cœur hacké
Le sécateur !
C'est du sang sûr 
Keep cool! ;-)
avatar
Bartkley

Messages : 135
Date d'inscription : 21/01/2015
Age : 50

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mespoemes.net/bartkley/

Revenir en haut Aller en bas

Re: le coeur à terre

Message par orange douce le Lun 2 Mar - 18:05

Bartkley a écrit:C'est du pointillisme (en suspension), quelque chose de Van Gogh et ses toiles sur les nuits étoilées, en tout cas, ce n'est pas de la caricature.
Je parle de ça et je vais peut-être être hors sujet mais il m'a semblé que votre texte faisait allusion aux attentats de Paris et, plus exactement, aux rassemblements qui ont suivi le soir même.
Notre cher président, le vendredi midi, alors que les terroristes étaient toujours dans la nature, a fait un discours sur les chaînes de télé et de radio où, en parlant du fait que ces gens là se réclamaient de l'islam, il nous mettait en garde de ne pas tomber dans la caricature (ce sont ses mots)!
Je rigole mais, soyons honnêtes, il n'est pas le seul. On entend plus que ça ! Pour une raison ou une autre. Y a un trou dans la coque...
J'ai le cœur à quai
Le cœur à sec
J'ai le cœur hacké
Le sécateur !
C'est du sang sûr 
Keep cool!         ;-)

Van Gogh, waooo, le vertige et la puissance de ses spirales m'ont toujours fascinées, j'aime ce ciel passionnement humain, merci du compliment Batkley
Quant au texte, il a en effet mouillé ses pinceaux dans le climat chaotique et bouleversant des attentats parisiens, pour s'envoler dans une vision plus ample et déchirée des tissus de la haine, de la folie et de l'absurde qui questionne notre humanité.


orange douce

Messages : 28
Date d'inscription : 12/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

commentaire 1

Message par Chanteur1populaire le Mer 11 Mar - 15:04

Un texte aux images puissantes centré sur le tragique de la mort, de la folie !    Je pense à ARRABAL  et son "Viva la muerte"  que j'avais vu dans ma jeunesse mais ma mémoire est-elle encore fiable ? . Peut-être en arrière fond -au loin mais si présentes dans l'âme espagnole des réminiscences de 1936 ? L'horreur sidère et tétanise : il faut des  mots forts et de brûlantes expressions pour expectorer cette dernière de nos mémoires souffreteuses : mais le peut -on réellement ? Seul reste l'écrit ; ses métaphores, ses silences, ses rythmes et sonorités pour purger - à minima -la stupéfaction de l'ignominie !  Ecrire relève d'une nécessaire exigence pour démasquer nos propres peurs et angoisses !
Un style d'écriture original chez vous Orange Douce - dont je me suis régalé par le passé. Originalité qui semble prévaloir  sur ce forum naissant : chi va piano va sano e va lontano :   ne confondons pas vitesse et précipitation !

Chanteur1populaire
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le coeur à terre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum