Je suis poésie
Bienvenue sur Je suis poésie.
N'oubliez pas de vous présenter et de mettre un avatar avant de poster vos textes.
Merci à vous !

Le corps du rectangle

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le corps du rectangle

Message par Adienog le Mer 25 Fév - 19:05

Le ciel voguait très sombre
Sur des montagnes tristes

L'Afrique en tapis laid
Endormait la télé
Et les monstres du soir
De l'autre côté des  portes


Les odeurs de sable et d'herbe verte
Parfumaient tes paumes

Les trottoirs étaient rives
L'eau blanche sur le bitume noir
Riait avec toi
Sur le chemin de l'école
Tu cueillais des bouquets de fleurs sauvages





avatar
Adienog

Messages : 138
Date d'inscription : 10/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le corps du rectangle

Message par Brindille2 le Mer 25 Fév - 19:33

C'est beau !!!!

entre quotidien et rêverie

bizz

Brindille

Brindille2

Messages : 38
Date d'inscription : 01/02/2015
Localisation : Sud

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le corps du rectangle

Message par Adienog le Mer 25 Fév - 19:42

A peine es-tu là que, déjà, le bleu montre le bout de son nez.

Bizz itou
avatar
Adienog

Messages : 138
Date d'inscription : 10/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le corps du rectangle

Message par Brindille2 le Mer 25 Fév - 20:17

Et que la musique soit !!!! Re Merci

Brindille2

Messages : 38
Date d'inscription : 01/02/2015
Localisation : Sud

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le corps du rectangle

Message par Emelle le Mer 25 Fév - 21:56

Pique vogue...
Bise douce Élisa

Emelle

Messages : 26
Date d'inscription : 12/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le corps du rectangle

Message par ULALUME le Jeu 26 Fév - 16:40

Etrange poème. Un rêve dans un rêve, à une époque où les monstres du soir se cachaient derrière les portes (aujourd'hui on les trouve sous le lit, endormis et de ce fait peu dangereux). Pour l'enfant le trottoir d'en face se présentait comme une rive pour le nageur perdu en mer. Cueillir les fleurs des champs, composer des bouquets, ces simples gestes parviendront-ils à nous rendre palpable la réalité ?

ULALUME

Messages : 55
Date d'inscription : 17/02/2015
Localisation : PARIS

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le corps du rectangle

Message par ULALUME le Jeu 26 Fév - 17:06

Le poème doit-il s'élucider comme une énigme ?
En posant cette question, je ne vise ici que le titre du poème. Pourquoi "le corps du rectangle" ? Pourquoi pas "le corps du délit" ? Le délit serait alors le fait d'écrire un poème dans une société à la Orwell ("1984") ou à la Bradbury  ("Fahrenheit 451").

ULALUME

Messages : 55
Date d'inscription : 17/02/2015
Localisation : PARIS

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le corps du rectangle

Message par Adienog le Jeu 26 Fév - 19:22

J'ai souvent résisté à la tentation d'expliquer mes textes mais ce que vous leur apportez vaut sans doute mieux que ce qu'ils disent.
En outre, quel luxe de pouvoir hurler sans être entendue, murmurer sans que quiconque perçoive les sons ni les mouvements d'une quelconque bouche.
Le poème n'est plus qu'un cadavre (mutilé post mortem) allongé sur une table froide quand on l'explique.
J'aime ta façon de frôler la vérité (qu'est-ce que la vérité quand tout est si mouvant !)et de donner à mes mots la vie qu'ils attendent.
Ceci étant dit, j'aime assez l'idée d'énigme : on tourne autour des mots, dans tous les sens...
avatar
Adienog

Messages : 138
Date d'inscription : 10/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le corps du rectangle

Message par Adienog le Ven 27 Fév - 17:56

Bise à toi aussi Emelle. Cadeau :

avatar
Adienog

Messages : 138
Date d'inscription : 10/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le corps du rectangle

Message par Bartkley le Ven 27 Fév - 19:07

C'est la quadrature du cercle alors! ;-)
La raison: la pire ennemie de l'esprit; la logique: la plus haïssable des prisons, disaient les surréalistes
Bref, il souffle dans ce joli décor un air de liberté, parfumé aux produits "alchimiques", qui nous fait tomber le masque!
avatar
Bartkley

Messages : 135
Date d'inscription : 21/01/2015
Age : 50

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mespoemes.net/bartkley/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le corps du rectangle

Message par Adienog le Dim 1 Mar - 6:42

Et pourtant on ne se débarrasse pas aussi facilement de ces prisons vertueuses.

Merci Bartkley
avatar
Adienog

Messages : 138
Date d'inscription : 10/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le corps du rectangle

Message par Raoul des bois le Dim 1 Mar - 21:00

Si les monstres n'étaient que de l'autre côté des portes... Ces temps-ci, ils les forcent, tout permis qu'ils se croient, au marteau piqueur : quadrature africaine. ;-). Bise à l'œil !
avatar
Raoul des bois

Messages : 51
Date d'inscription : 15/02/2015
Localisation : 93450

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le corps du rectangle

Message par Adienog le Mer 4 Mar - 18:48

Les monstres que tu évoques, je les imagine comme des sculptures en glaise, grossières, inachevées...Ça me fait penser au Golem tiens !

Merci msieur Raoul
avatar
Adienog

Messages : 138
Date d'inscription : 10/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le corps du rectangle

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum